Antoine Bioy - Méthode

L’approche intégrative, de quoi s’agit-il ?

Tous les praticiens possèdent un socle de pratique. Le mien se construit autour de la psychologie humaniste (Carl Rogers et successeurs).

L’approche intégrative consiste à développer une méthode professionnelle à la fois fluide et qui s’enrichit de plusieurs apports. Ceci permet de nourrir une créativité plus importante, tout en facilitant un travail d’accompagnement en mouvement ; le plus adapté possible à la situation des consultants. Les apports que j’ai acquis au fil de mon parcours sont en psychanalyse, en hypnothérapie, en thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), en pleine conscience (Mindfulness) et en approches de relaxation.

L’approche intégrative donne une importance majeure à la question de la relation, à sa dynamique et évolution au fil des suivis.

Courte présentation de la psychologie

La psychologie place l’humain au centre de son étude, et possède une attention particulière pour les mouvements internes et dynamiques. Ces mouvements sont analysés en fonction de dimensions plurielles : histoire, personnalité, relations aux autres et à l’environnement, etc. La psychologie s’intéresse tant à l’individu qu’aux groupes, et la pratique implique un engagement relationnel entre le professionnel et celui ou ceux qui font appel à son expertise.

Notes :

  • Le titre de psychologue est protégé légalement depuis 1985 (loi 85-772 du 25 juillet, article 44).
  • L’activité professionnelle du psychologue suit un code de déontologie (depuis 1996 ; dernière actualisation : 2012).
  • Le psychologue doit être inscrit au répertoire ADELI de la délégation territoriale départementale (circulaire DHOS/DREES/2002/143 du 21 mars 2003).
  • Le psychologue peut - de droit - faire usage du titre de psychothérapeute (décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010).

Courte présentation de l’approche humaniste

Cette approche s’inscrit dans une perspective de relation d’aide, et dans le cadre de la psychologie possède une visée intentionnellement psychothérapeutique (c’est-à-dire qui vise à des changements s’appuyant sur des mouvements « en profondeur » : dynamique de personnalité, modifications durables du rapport au monde, etc.). Il s’agit d’une approche centrée sur la personne, qui se donne pour objectif que l’individu devienne lui-même, c’est-à-dire qu’il incarne ses potentialités comme ses manques, qu’il soit dans une dynamique d’évolution positive, en continuant à actualiser ses ressources (c’est-à-dire à apprendre de ses expériences de vie).

Courte présentation de l’hypnothérapie

Ce terme désigne l’usage de l’hypnose dans une perspective psychothérapeutique. Il s’agit de proposer une perspective de changement, par un gain de fluidité et de flexibilité dans la façon dont un individu s’inscrit dans sa réalité. Ce gain est travaillé dans un état de conscience particulier, et dans un cadre particulier d’alliance et de relation avec le praticien (lien empathique, communication thérapeutique…).

Dans le cadre de ces trois axes centraux, la visée thérapeutique va intégrer différents outils qui apparaissent comme pertinents avec la situation du patient, ce qu’il expose de lui-même, et de sa souffrance.